Républicains et Laiques Audois

jeudi

26

octobre 2006

Voilées en société ?…

Ecrit par , Posté dans Non classé

Les problèmes du voile ne font plus l’actualité en France : la fermeté a payé après des années de laxisme. Les pays ayant critiqué alors l’attitude française sont en train de découvrir à leur tour que le laisser faire aboutit, en fait, à généraliser l’usage de ce voile

Daniela Santanchè, députée italienne est protégée par la police après avoir critiqué à la TV le port du voile par les femmes musulmanes. C’était face à un imam qui a conclu le débat par une fatwa contre elle. Depuis, dans le monde politique italien la controverse gagne.
La Présidente des Femmes Marocaines en Italie s’est solidarisée avec Mme Santanchè « nous condamnons ces pseudo représentants religieux qui définissent et discriminent, parfois à travers la violence, les femmes qui ne portent pas le voile comme non musulmanes. »
Une institutrice britannique portant un voile intégral devant des enfants, qu’elle enseignait à visage masqué, a été suspendue devant son refus de l’enlever. Le Parlement des Pays Bas veut interdire dans les lieux publics la burqa, qui cache y compris les yeux.
A l’Université de Helwan, près du Caire, le Doyen a dû interdire à ses étudiantes, dans les locaux universitaires, le port du niqab, qui ne laisse visible que les yeux,. En Allemagne, une députée verte a demandé aux femmes turques vivant dans ce pays de s’habiller comme les allemandes. Elle a reçu alors des lettres de menace « émanant à 90 % d’hommes. »
Ce n’est pas parce que l’extrême droite relaye certaines de ces prises de position, ou parce qu’une partie du courant démocrate chrétien considère que l’interdiction du voile est une entrave à la liberté religieuse, que nous refuserons de prendre ces faits en considération.
La Stampa et Le Monde confirment ainsi nos propos que… de renoncement en renoncement !…
Raymond BELTRAN
le 26 octobre 2006