Républicains et Laiques Audois

jeudi

31

août 2000

Vaincre les peurs religieuses

Ecrit par , Posté dans Non classé

La justice immanente était une notion théologique qui permettait de faire croire à la punition de Dieu s’exerçant immédiatement sur le pécheur.

En France, les religions chrétiennes ont utilisé souvent l’argument. Il a fallu beaucoup de déchristianisation pour atténuer la portée de cette assertion, qui a justifié la construction de la basilique du Sacré-Cœur à Paris, pour « laver les crimes de la Commune », comme la Révolution Nationale de Pétain, en 1940, devait laver les « crimes du Front Populaire ».
Il faut croire que ce n’est pas réservé au christianisme. En Israël un grand rabbin, en France un ancien grand rabbin, ont ainsi justifié la Shoah comme la vengeance divine, dont Hitler aurait été l’outil, pour punir les juifs. La raison ? S’être laissé assimiler, ne pas être resté à l’écart des non juifs, avoir laïcisé leur vie… !
La monstruosité de cette affirmation voudrait aboutir à la culpabilisation d’un peuple qui subirait les conséquences de l’abandon d’une religion, et qui en serait châtié pour cela : la justification immanente de cette tragédie serait la justice d’un Dieu vengeur !
D’aucuns ont remarqué que personne n’a protesté publiquement devant l’énormité de ces propos, comme si les intégrismes étaient logiques et raisonnables. Les intellectuels n’ont pas crû devoir s’en indigner… !
Quelle que soit la religion en cause, nous, laïques, ne pouvons pas rester silencieux : l’Homme (au sens générique) doit se relever des peurs « moyenâgeuses » que certains voudraient encore lui communiquer pour les ramener à la religion par la crainte, sans y adhérer, par peur de l’inconnu ou des vengeances divines.
Raymond BELTRAN
le 31 août 2000