Républicains et Laiques Audois

jeudi

26

mai 2005

Pendant ce temps là…

Ecrit par , Posté dans Non classé

L’activisme islamiste est très visible. Sa menace est réelle. Les armes ne sont pas une solution pour le combattre : leurs leaders n’attendent que cela pour brandir djihad contre croisade.

Mais pendant que cet activisme occupe nos cerveaux, ceux des autres religions prospèrent en Europe comme en Amérique. L’invasion du politique, de la cité, par le religieux, en contradiction avec nos principes laïques, est chaque jour plus manifeste.
C’est l’église catholique d’Espagne faisant pression sur le Roi pour qu’il refuse de signer des lois votées par le Parlement sur proposition de son gouvernement : chantage à ses sentiments religieux personnels. Immixtion d’un magistère se considérant au-dessus des institutions et de la démocratie.
C’est la Ministre de l’Education des Pays Bas mettant en cause l’évolution des espèces, élaborée par Darwin, au nom de la Bible, cédant ainsi aux pressions des créationnistes : ceux qui refusent les explications scientifiques, pour rester à la lecture littérale de la Genèse avec la création du monde en sept jours.
C’est le lobbying de la droite radicale chrétienne aux EE. UU. Pour combattre l’IVG, l’homosexualité, mais aussi l’utilisation des cellules souches par la recherche médicale. Ils entendent tirer les fruits de leur contribution à la réélection de Bush. Ils veulent contrôler les juges, les politiques, au nom de leur morale et de leurs principes.
Le danger n’est pas seulement islamiste, dans nos pays « occidentaux ». Il réside dans toutes les revanches religieuses qui surgissent dès que les conditions leur sont favorables.
Pendant que nous argüons sur la présence ou non du mot laïcité dans tel texte, veillons à ne pas perdre le sens vrai de ce concept si libérateur. Veillons à ne pas nous trouver sous les fourches caudines des intégristes de tout bord.
Raymond BELTRAN
le 26 mai 2005