Républicains et Laiques Audois

jeudi

5

octobre 2006

Nouvelle inquisition

Ecrit par , Posté dans Non classé

L’ancienne inquisition agissait contre des « fidèles » qui osaient s’écarter du dogme. Elle sévissait dans les pays chrétiens et ne surveillait que les chrétiens ou néo chrétiens. Faut-il rappeler sa mémoire sinistre d’autodafés en bûchers, de san-benitos en exils ?

La nouvelle inquisition condamne toute personne qui met en cause l’islam ou l’un de ses symboles ! Elle s’accorde autorité sur tout individu, et pas seulement sur les musulmans.
Cette nouvelle inquisition ne respecte aucune forme. Elle s’exerce par la parole de religieux qui s’autosaisissent et décident de porter un jugement. Leur condamnation sommaire est propagée aussitôt par les media et par Internet.
Elle ne fait pas appel au bras séculier pour exécuter ses basses œuvres. Elle lance la fatwa devant micros et cameras qui la transmettent partout avec complaisance. L’exécution est laissée aux bons soins de tout fanatique disposé à se gagner ainsi le paradis. Non violence des religions !… Tolérance religieuse ?
On a le droit d’aimer une religion. On a aussi le droit de la détester et de le dire. Nous n’avons pas à déterminer si telle opinion publiée était raisonnable ou si elle était excessive : Elle doit demeurer libre et toute menace de mort pour l’interdire est inadmissible !
Nos libertés sont le résultat de notre histoire. Devons-nous y renoncer sous la menace d’intégristes qui veulent imposer partout leur manière archaïque de vivre ?
Hamadi Redissi, professeur à l’Université de Tunis, nous disait cette semaine dans l’Indépendant : « Ne reculez pas sur le droit de critiquer. Dès que vous faites une concession sur une critique libre, vous n’êtes pas sûr de ce que va faire votre partenaire. » Abdiquer c’est favoriser la surenchère des censeurs et leur pression pour de nouvelles abdications.
Raymond BELTRAN
le 05 octobre 2006