Républicains et Laiques Audois

jeudi

19

mai 2005

Courage et civisme

Ecrit par , Posté dans Non classé

L’entretien d’Ayaan Hirsi Ali dans l’Express de cette semaine attire notre attention. Cette jeune femme, d’origine somalienne, députée néerlandaise, a pris des risques en réaffirmant son athéisme.

Elle s’était déjà fait condamner à mort pour apostasie par les islamistes, ceux qui ont assassiné le cinéaste Théo Van Gogh pour avoir travaillé avec elle.
Nous faisions remarquer la semaine dernière combien était fondamental l’art.II.70, de la Constitution de l’UE, qui énonce le droit de ne pas croire. Mais le droit ne préserve pas des fanatiques !…
Elle a vécu sous le régime de la charia. Elle sait ce que comporte une interprétation littérale du Coran, figée au VIIè siècle, dans une société dominée par une religion. Même refugiée en Occident, elle n’est pas à l’abri d’un « fou » exécutant la fatwa.
Enfants des Droits de l’Homme, nous oublions facilement que ceux-ci sont dénoncés par ceux qui refusent la liberté de croyance pour nous obliger à garder la religion de naissance.
Ayaan Hirsi Ali dit que « l’Occident devrait se comporter avec l’islam comme la France jadis a réglé ses relations avec l’église catholique. La laïcité a l’avantage d’être un modèle très clair, à la fois pour les églises et pour l’Etat neutre »
Nous la suivrons : « La religion doit être ‘privatisée’ et les musulmans doivent se soumettre à l’état de droit. La pratique des crimes d’honneur, la persécution des homosexuels, les coups contre les femmes, l’excision, sont illégales dans une société libérale. »
Elle nous donne une belle et courageuse leçon de civisme. Si, dans le communautarisme ambiant, les Hollandais ignorent la laïcité, Ayaan sait ce qu’elle signifie. Ayant vécu sous une religion dominatrice, elle comprend combien la laïcité permet la liberté et l’épanouissement individuel.
Raymond BELTRAN
le 19 mai 2005