Républicains et Laiques Audois

jeudi

30

mars 2006

Apostasie par conformisme

Ecrit par , Posté dans Non classé

Ainsi, un afghan s’était converti au christianisme. Il devint donc un apostat. Pour la « loi divine » il méritait la mort. C’est la longue tradition qui interdit de changer de croyance. Nous avons connu cela jusqu’à la rupture de 1789.

Mais il y a des pays où l’évolution culturelle en est encore à l’époque féodale. Ils ne peuvent pas comprendre les droits de l’Homme ni les libertés individuelles que nous avons acquises. Dans ces pays « la charia » règne : alors la loi divine doit être appliquée !
Cet afghan a eu de la chance, il ne deviendra pas martyr. Le Pape est intervenu en sa faveur. Il sera libéré, déclaré mentalement irresponsable, peut-être expulsé de chez lui, car on ne peut pas être sain d’esprit si on a changé de religion.
D’autres n’ont pas eu cette chance. Ils ont osé dire ce qui ne plaisait pas à tel imam, à tel ayatollah. Des fatwas les ont condamnés. Ils sont nombreux, surtout des intellectuels. Pas de réaction du Pape : il ne faut pas défendre des irréligieux… Peu importe qu’ils risquent, eux aussi, la mort…
Le Midi Libre du 16 mars (édition de Nîmes) nous informait que le député du Gard J.M. Roubaud se vantait d’avoir déposé une proposition de loi destinée à « sanctionner tout discours, cri, menace, écrit, imprimé dessin ou affiche, (tout y est !) portant atteinte volontairement aux fondements des religions. » Voilà le crime d’apostasie rétabli !
Voilà donc un politique « chrétien » français qui veut interdire la parole aux incroyants. Dangereux rapprochement avec les talibans afghans !… Heureusement que la charia ne fait pas la loi en France !…
A faire de la démagogie, à ne pas vouloir regarder vers l’avenir, on reviendrait bien vite au procès du Chevalier de la Barre, décapité au XVIIIè siècle pour ne pas avoir ôté son chapeau au passage du « Saint Sacrement » à Paris.
Raymond BELTRAN
le 30 mars 2006